Prêt hypothécaire +32 85 31 85 90
Prêt à tempérament +32 85 21 13 89
Astuce Crédit

Crédit logement et DTI – Debt To Income

euros

DTI ou Debt To Income signifie en anglais : « dépenses par rapport aux revenus ». Ce terme est essentiellement utilisé pour déterminer si les candidats emprunteurs d’un crédit hypothécaire sont en mesure de faire face à la nouvelle charge mensuelle de leur nouveau crédit logement.

Ce DTI varie d’une compagnie à l’autre. Certaines sociétés de crédit ne prennent en compte que le résultat (exprimé en pourcentage) de la division entre la globalité des charges de crédit et la globalité des revenus pour déterminer la faisabilité d’un dossier.

En revanche, d’autres organismes de crédit tiennent compte de la quotité et du résultat du rapport charges sur revenus pour déterminer le DTI.

Crédit logement : DTI

Nous allons prendre deux exemples pour vous expliquer au mieux ce que représente le DTI en matière d’acceptation de crédit logement.

Krefima

Voici les principaux critères d’acceptation de la société Krefima :

  • Charges sur revenu max : 50% (quelque soit les revenus)
  • Quotité max : 105%
  • Durée maximale : 30 ans

Tant que vous ne dépassez pas les 50% et que votre quotité d’emprunt est de maximum 105%, vous êtes en bonne voie pour obtenir une décision favorable pour votre demande de prêt.

En ce qui concerne Record Bank, c’est légèrement différent

Record Bank

Critères d’acceptation

  • Maximum 45% de taux d’endettement si revenus professionnels < 3.000 euros
  • Maximum 55% de taux d’endettement si revenus professionnels >= 3.000 euros
  • Quotité max : 105%
  • Durée maximale : 30 ans

La différence avec Record Bank est qu’ils tiennent également compte de la quotité d’emprunt pour pouvoir calculer ce fameux DTI.

Si vos revenus professionnels sont inférieurs à 3.000 euros, le DTI ne peut dépasser en aucun 145%. Si les revenus sont supérieurs ou égales à 3.000 euros, dans ce cas, le DTI peut aller jusqu’à 155%. Il se calcule de la manière suivante : rapport charges sur revenus (en pourcentage) + quotité (en pourcentage) = DTI.

Exemple

Dans le premier exemple, nous allons imaginer que vos revenus professionnels sont inférieurs à 3.000 euros. La division de vos charges de crédit mensuel par le montant global de vos revenus donne un résultat de 45%. La quotité à laquelle vous empruntez pour votre crédit logement est de 105%. L’addition de ces deux paramètres atteint 150% au lieu de 145% maximum, votre demande de crédit sera refusée.

Dans le deuxième exemple, vos revenus dépassent 3.000 euros par mois et le rapport de vos charges par rapport à vos revenus reste de 45%. Vous empruntez toujours à une quotité de 105%. Résultat : 45% + 105% = 150%, votre demande de crédit est en bonne voie d’acceptation car le DTI, dans ce cas précis, peut aller jusqu’à 155%.

getfreetvseries.com

Nos partenaires

Logo Cofidis
eb-lease
ckv
Demetris
Credimo
Creafin
Crédit Foncier
afi-esca
Logo NN Life
Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent